Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 13:39

1

この世の中

地獄の方に

メトロ哉

 Dans ce monde

Menant vers l’enfer

Le métro, peut-être

 

*****

 
2

 猫にとって

案山子に良く似る

上着かな

Pour mon chat
Ressemblant à un épouvantail
Mon manteau peut-être

 

*****

3

Hanabi Variation

この窓に

我らの花火

こだま哉

Notre feu d'artifice
  à cette fenêtre:
L'écho

この壁に

花火のこだま

消える哉

Sur ce mur
l'écho du feu d'artifice
qui s'efface

星までや

花火のこだま

聴ける哉

L'écho des feux d'artifices

s'entend-il

jusqu'aux étoiles

*****

4A

どら猫や

突然逃げて

夏あら

Chat errant
S'enfuyant soudain
Orage en été

 

4B

稲妻や

猫の目にある

世の姿

 

L’éclair !

Dans l’œil du chat

L’ombre du monde

***** 
5

 猪口奥に

透けている世の

朧月

  Au fond de ma coupe
Lune Brouillée
De ce monde transparent

*****
6

蛾の影は

急に飛び込む

夜さむ哉

 
S'envolant soudain

L'ombre d'un papillon de nuit

Frisson dans la nuit

 *****

7

飛行機と

競争したる

秋の蝿

faisant la course

Avec un avion

Une mouche d'automne

(16/10/2007)

8

玄関も

赤く色づく

紅葉かな

Même le pas de la porte

Se colore du rouge

Des feuilles (d'automne)

(semaine 12/11/07)

***** 

9

 込むメトロ

苦しみの手で

しっかり立つ

 
Métro bondé -

Avec ses mains douloureuses

Tenir bon

(fin 11/2007)

 10 A

 空からの

はるさめ見える

飾りもの

Descendant du ciel

Les décorations de Noël

Ressemblent à des vermicelles

(semaine du  10/12/2007)

  10 B

  足跡や

サンタの到着

早過ぎる

 Ah ces traces !

La venue du Père Noël

Est trop précoce

(semaine du  10/12/2007)

 

 



Série commencée le 25/06/2007
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian - dans Haïku - 俳句 (JP)
commenter cet article

commentaires

chris 06/08/2009 10:09

La composition suivante:足跡やサンタの到着早いかなa été remplacée par:足跡やサンタの到着早過ぎるEn effet, il m'a été fait remarquer avec juste raison que 2 kirejis ne peuvent pas se trouver ensemble. J'avais déjà supprimé une autre composition comportant cette erreur, mais celle-ci m'avait échappé.

chris 06/08/2009 10:22


De même pour pour la composition suivante, il m'a été recommandé de la modifier:
飛行機と競争したる遠い蝿
J'ai essayé de la manière suivante:
飛行機と競争したる秋の蝿


Enfin, dans la composition suivante, l’éclair n’est pas certain. Or, selon les observations que j’ai reçu, le kigo ne devrait pas faire l’objet d’hypothèses, sinon il en perd sa qualité :


猫の目に


世の姿とか


稲妻か


 


Dans l'oeil du chat


L'ombre du monde ou bien


L' éclair


 


Je l’ai donc remplacé par celle-ci :


稲妻や


猫の目にある


世の姿


 


L’éclair !


Dans l’œil du chat


L’ombre du monde



Richard 01/10/2007 16:17

Bonjour,ces haïkus sont splendides ! J'aime tout particulièrement le dernier, qui me rappelle la montagne dans l'oeil de la libellule d'Issa.Par la même occasion, je vous propose de rejoindre la communauté Haïku, senryû, tanka etc. que je viens de créer sur Over-Blog. Tous les détails ici : http://www.manteaudetoiles.net/article-12751219.htmlet l'adresse de la communauté : http://www.over-blog.com/com-1013494371/Haiku_senryu_tanka_etc.htmlAmicalement,Richard

chris 01/10/2007 20:05

Bonjour,Je vous remercie pour votre commentaire (qui va droit au coeur).Je vais de temps en temps sur votre blog, qui est très intéressant.Le dernier haiku est effectivement inspiré de ce poème d'Issa (poème d'issa/ dans l'oeil de richard passant/ une libellule). ^o^. J'aimais l'idée de la version originale et l'utilisation du verbe utsuru: ce haïku lui doit donc beaucoup.Une communauté est une bonne idée sur le sujet: je suis allé voir les détails sur votre siteomme mon blog n'est qu'en partie consacré par le sujet, je suis rassuré de voir qu'il est possible de sélectionner les articles en question.Amitiés

chichin 18/07/2007 12:09

chichinpuipui = abracadabra en japonais ! Interaction entre le voyage et la fantaisie. Je vois que le kakashi a fait des émules. Pas mal le haïku. Bon courage pour les compositions en japonais. Je n'en suis qu'à des essais de traduction.amitiés de neko errante =^..^=

Christian 20/07/2007 13:39

Bonjour,Merci pour le commentaire neko (nora-?).Le kakashi, alter ego du haijin, n'est pas très présent à Paris, mais il suffit d'un peu d'ombre pour que les sens se gauchissent et que le kakashi apparaisse derrière la forme... J'ai eu du mal avec cette composition qui est "jiamari" au deuxième vers (un pied en trop).Je n'ai pas vu ta traduction de "l'ombre du ciel". L'as tu mise en ligne?

hérrison 29/06/2007 08:51

Enchantée.J'ai regardé votre haiku.Un tel haiku est intéressant pour la première fois.初めまして。あなたの俳句を見ました。こんな俳句は初めてです、面白いですね。

Christian 01/07/2007 16:49

始めましてhérissonさん。 コメントありがとう。この詩の日本語はおかしくないですか。この疑問はいつもあります。この俳句は一茶を呼んでから発想されました。 hérissonさんはグルメットのブログを書くそうですね。美味しそうですね!

chris 25/06/2007 13:49

Pour cette deuxième série, des détails sur la composition seront  postés en commentaires à l'instar de la première. この二つ目のシリズーでも、コメントで書き方を説明します。

Christian 25/06/2007 13:51

119 Juin. A l’approche de l’été, le temps – assez frais et maussade dernièrement – nous joue un tour de cochon. La chaleur est accablante et fait peser comme une erreur le choix d’un sweater pour la journée. Si l’on pouvait venir en tongs et short au bureau ! Le transport sur la ligne 4 présage déjà du retour : une suée à grosses gouttes dans une rame étroite, bondée et sans système de refroidissement de l’air… Le métro parisien, n’a rien à voir dans son ensemble au métro tokyoïte climatisé. La lecture du poème d’Issa (この世の中地獄の上花見かな - En ce monde nous marchons sur le toit de l’enfer et regardons les fleurs) rappelle que nous foulons souvent les petits enfers qui parsèment notre quotidien. この世の中 地獄の方に メトロ哉 Dans ce monde Menant vers l’enfer Le métro, peut-être2Internet me rappelle souvent que les voyages que nous effectuons ne sont pas toujours du domaine du "mobile". Ainsi sur le blog de chinchinpuipui (tiens, quelle est l'origine du titre de ce blog?), un article très intéressant sur le kakashi m'amène à considérer cette figure - alter ego du haijin -. Quand j'y repense: grand, longiligne, un goût vestimentaire simple mais à faire parfois soupirer sa compagne... Un kakashi sommeillerait-il en moi ? Interrompant ces pensées, la chatte surgit pour se jeter sur le manteau à peine suspendu. 猫にとって 案山子に良く似る 上着かな Pour mon chat Ressemblant à un épouvantail Mon manteau peut-être3Le solstice fait entrer l'année dans une nouvelle période mais fait planner un doute sur la saison: pluie et chaleur alternées... Pourras-t-on enfin tomber la chemise? Les feux d'artifices ne sont pas abandonnés, mais cette année, nous n'y assisterons pas.Hanabi Variation この窓に 我らの花火 こだま哉   Notre feu d'artifice à cette fenêtre: L'écho★ この壁に 花火のこだま 消える哉Sur ce mur L'echo du feu d'artifice Qui s'efface   ★ 星までや 花火のこだま 聴ける哉 L'écho des feux d'artifices S'entend-il Jusqu'aux étoiles4Le retour s'appréhende comme une habitude, une extension du rythme pendulaire de la semaine ou de l'horaire du bureau: si l'heure est dépassée légèrement il faudra rendre des comptes (ou affuter ses compétences de jésuites en japonais) une fois passée la porte. Le chemin dans la Ville n'est ainsi pas arpenté - s'il le fut naguère. Cependant une sorte de retournement s'opère: avec le temps et dans la longueur, le promeneur s'aperçoit que le chemin se vit lui même, l'arpenteur n'étant qu'une trace de sa respiration, un soupir... Traversé par le chat...Il reste enfin une rue à parcourir... ...C'est une rue...... Où il n'est pas rare de voir des chats nous accompagner un moment - même tard dans la nuit - miauler puis s'enfoncer dans une impasse....Où trone un jardin d'enfant envahit par les herbes folles. Elles le sont certainement. Un chat amical regarde les passants ou vient se frotter contre eux à travers la grille d'entrée verte.Ce jour-ci les nuages menacent les passants de leurs imprécations. Le chat tant attendu repose en maître dans son jardin avant de filer soudain, sans un regard en arrière. Orage.どら猫や 突然逃げて 夏あらし Chat errant S'enfuyant soudain Orage en été*****猫の目に世の姿とか 稲妻か   Dans l'oeil du chat L'ombre du monde ou bien L' éclair5L'automne s'avance si brusquement: l'été indien ne frappera pas à la porte cette année. Foutue saison! Le plaisir qui nous reste est un beau moment de solitude face à sa coupe ou son bol: la soupe, le vin chaud aux épices ou le saké brulant "atsukan"...Je sors sur le balcon: quasiment aucune étoile au delà de la nuit. On est bien encore et toujours à Paris. La main tient la coupe d'un breuvage censé me réchauffer: au fond du verre, seule la pleine lune - comme un point d'exclamation - me ramène au monde.猪口奥に透けている世の 朧月 Au fond de ma coupe Lune Brouillée De ce monde transparent6Déjà la nuit étend son emprise sur ce monde: l'automne laissera bientôt sa place à l'hiver mais son heure est déjà arrivée. La lumière électrique peine à repousser l'ombre conquérante: Si la fée électrique disparaissait, il ne faudrait pas attendre longtemps le retour de tous nos fantômes. Une image de la fragilité de notre société en quelque sorte? Une ombre s'avance soudain pour étendre son emprise sur mon coeur. 蛾の影は 急に飛び込む 夜さむ哉 S'envolant soudain L'ombre d'un papillon de nuit Frisson dans la nuit(...)Un simple papillon. Quand ce kakashi cessera-t-il de se prendre pour le lion d'oz?7La possibilité d'évoluer dans son travail est souvent liée dans le public à un concours. Les concours sont éprouvant. On en parle assez peu en ces termes. Ils demandent des réactualisations constantes de connaissances -sans lien direct avec le travail - et le contrôle de celles-ci. On retourne en quelque sorte à l'école - surtout si l'on bénéficie d'une formation. L'ambiance reste studieuse... Au regard de cette fièvre, les contingences matérielles sont bien peu de choses face au ciel d'automne: un bleu clair, si transparent, augure-t-il la dernière belle journée de la saison?飛行機と 競争したる 遠い蝿 faisant la course Avec un avion Une mouche lointaine8Le ciel d'automne s'accompagne d'une nature qui9Les grèves dans les transports donnent au voyageur l'impression d'être échoué sur la grève par le capitaine du navire. Où iront les voyageurs débarqués? Le peu de navettes encore en place est assailli par des usagers pris de folie. Les mouvements de foule font craindre pour sa sécurité. Il vaut sans doute mieux marcher ou retarder son départ.Dans ces voitures surchauffées, bondées, gagnées par l'irritation ambiante, il faut arriver à se tenir à une barre malgré ces mains rougies, moites et douloureuses.Quand arrivera-t-on à bon port?  込むメトロ 苦しみの手で しっかり立つ   Métro bondé - Avec ses mains douloureuses Tenir bon

Heure - 時間

France - フランス
Japon - 日本