Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 20:55

1

切り薔薇は

道路の端に

一つ哉

Une fleur coupée

Sur le bord de la route

Si seule!

(10/06/2008)

*****

2

父の日に

砂の城を

覚えけり

A la fête des pères

Je me souviens

D'un château de sable

(17/06/2008)

***** 

3

炎天下

茶の一滴が

光りけり
 

Sous le soleil brulant

Une goutte de thé vert

Illumine

( Juin 2008)

*****

4

 

飛ぶ猫は

家の案山子に

昼寝起き

 

Un chat sautant

Sur l’épouvantail de la maison -

Réveil de sieste

(24/07/2008)

*****

 

5a

恋猫は

獣医の道に

黙りけり

 

Les amours du chat

Sur le chemin du véto

se sont tus

(05/08/2008)

5b

(ji amari - 字余り)

獣医の戸に

もうもどれない

猫の恋

 

A la porte du véto

Les amours du chat

Ne reviendront plus

  (05/08/2008)

 

*****

 

6

宿無しの

テントが消えた

夏おしむ

Les tentes

Sans abris ont disparu

La fin de l'été

(27/08/2008)


*****

7

欄干に

つかまる女性

に蜘蛛の巣

(23-25/08/2008)

Etoile d'araignée
Sur l'épaule d'une jeune femme
Se rattrapant à la rampe

*****

8

 秋寒や

プレロチ匂う

サンポール

 Fraîcheur d’automne

L’odeur du poulet roti

A Saint-Paul

(17/09/2008)

*****

9

 

紅葉も

歩道に踏むんだ

衆生(しゅじょう)哉

Les feuilles d’érable aussi

Sont foulées dans la rue

Par le genre humain

(7-8/10/08)

*****

10

  十月や

一瞬悩み

をわすれぬ

Octobre -

J'ai oublié un bref instant

Mes soucis

(fin 10/2008)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

neko 23/08/2008 23:46

magnifique série. Bravo. Le 1er et 2e plein de ressenti. L'histoire des chats amusante. Pauvre bête châtrée.J'aime beaucoup le réveil de la sieste.

chris 25/08/2008 13:01


Merci pour ton commentaire.

Comme chaque série, celle-ci s'arrêtera à 10. Ensuite... Je me demande où mes pas m'emmèneront.

Pour nous, ce fut une vrai question de principe: faire ligaturer notre chatte ou pas? Nous sommes finalement passés à l'acte, avec un peu de retard (à 2 ans). Traumatisée fut la petite. On s'est
ainsi rendu compte qu'il est préférable d'effectueur ce genre d'opération le plus tôt possible.

@+


christian 05/07/2008 21:00

En commentaire, je glisserais la version "haibun"...

chris 05/07/2008 21:02




1





Au banc d'une lieue, chaque matin traverser la frontière: une fois le périphérique passé, me voilà à Paris pour
travailler. Le soleil lèche déjà l'asphalte brulant sur lequel disparaissent en un instant les voitures. Sur le bord de la route, une rose coupée laisse surgir un souvenir du Japon: sur la
chaussée, une femme dépose une gerbe de fleurs face à une plaque indiquant qu'un accident a eu lieu ici et le nombre de disparus. Ces plaques sont nombreuses dans l'archipel. Elles fixent les
fantômes dans le monde mortel et rappellent le conducteur à ses devoirs.





切り薔薇は


道路の端に


一つ哉





Une rose coupée


Sur le bord de la route


Si seule!


(10/06/2008)





Rose solitaire. Qui t'a posée là?





*****


2





21 Juin, la fête des pères. Cela fait quelques années qu'elle est passée à distance des parents et cela reste encore
étrange de la fêter par téléphone. Ce jour reste important pour présenter ses vœux, mais aussi pour se rappeler de bons souvenirs, tel que des jeux sur une plage entre père et
fils.





父の日に


砂の城を


覚えけり





A la fête des pères


Je me souviens


D'un château de sable


(17/06/2008)





*****





3





Mon petit plaisir, ma madeleine de Proust japonaise, qui me ramène dans l'archipel est ce thé vert amer et
rafraichissant (ryoku cha) contenu dans une bouteille en plastique: sans une goutte de sucre, il est bien loin de la version "ice tea" du thé en tant que boisson fraiche, et meilleur pour la
santé.


Au Japon, on en trouve partout dans les distributeurs et les combini. En France, à Paris, il se niche à l'épicerie
spécialisée à un prix un peu élevé, mais il faut parfois se battre avec le porte monnaie pour sa petite madeleine. Sous un soleil de plomb, ce besoin devient irrépressible.


Ne pas en laisser une goutte, faire disparaître le corps du délit avant de rentrer du boulot.






炎天下


茶の一滴が


光りけり


Sous le soleil brulant


Une goutte de thé vert


Illumine


(Juin 2008)






*****






4






La sieste est une activité que j'avais l'habitude de pratiquer depuis l'Afrique: là-bas la chaleur oblige à mettre
aux orties ses principes et le sens du péché qu'il y a à dormir l'après-midi. Cependant l'activité reste bien pratiquée sans remord dans l'Europe du sud. Au Japon également, la sieste n'est pas
en odeur de sainteté, le pratiquant risquant d'être qualifié de "dame na ningen", humain irrécupérable. Et pourtant s'il l'on se penche vers les saijiki, éphémérides poétiques,
celle-ci est répertoriée en tant que kigo d'été: la sieste fait partie des secrets des anciens de l'époque d'Edo permettant de supporter l'été japonais, bien plus chaud qu'en
France...






飛ぶ猫は


家の案山子に


昼寝起き






Un chat sautant


Sur l’épouvantail de la maison -


Réveil de sieste


(24/07/2008)






Si même le chat s'y met...






*****






5






De nombreux propriétaires de chats amènent sans hésiter leurs compagnons félins au vétérinaire pour faire opérer la
petite bête. Nous nous sommes posés pourtant posés la question avec notre premier chat. Que faire? D'un côté respecter sa nature et de l'autre faire en sorte qu'il ai une vie longue et sans
risque de maladie?






En passant le pas de la porte du vétérinaire, j'ai réalisé qu'elle ne miaulerait plus à certaines périodes ses appels
à ces messieurs les chats.


a


恋猫は


獣医の道に


黙りけり





Les amours du chat


Sur le chemin du véto


se sont tus


(05/08/2008)





b


(ji amari - 字余り)


獣医の戸に


もうももどれない


猫の恋





A la porte du véto


Les amours du chat


Ne reviendront plus


(05/08/2008)





*****


6


L'hiver dernier, le grand froids à Paris avait conduit les associations caritatives à distribuer des tentes aux
personnes sans-abris. Il était étrange de voir des villages de toile sortir de terre. Avec le temps certaines avaient disparues. Quelques personnes s'étaient installées dans un terrain communal
en pente donnant directement sur le périphérique, entre Montrouge et la porte d'Orléans. Peu à peu l'occupation prenait corps et leur présence devenait familière.


A la fin de l'été, la tente a brûlé soudainement: un foyer s'est déclaré face à un poteau électrique et les gens se
sont éparpillés.


宿無しの


テントが消えた


夏おしむ





Les tentes


Sans abris ont disparu


La fin de l'été


(27/08/2008)





*****





7





Instantané du métro: les escalators sont certainement dans le top 5 des objets les plus "casse gueule" du monde
moderne: un soupçon d'hésitation, un léger déséquilibre, un lacet de guingois ou un talon coincé et c'est le carambolage en sandwich qui risque de se réaliser. Il ne reste plus qu'à faire
confiance dans le talent du genre humain pour se rattraper aux branches.





欄干に


つかまる女性


に蜘蛛の巣


(23-25/08/2008)






Etoile d'araignée


Sur l'épaule d'une jeune femme


Se rattrapant à la rampe






Qui a dit que le métro ne permettait pas de composer sur la saison?






*****





8





Rentrer. Lorsque vient l'heure du retour, il est parfois nécessaire de la repousser le temps d'un détour afin de
dissiper ce stress qui colle à la peau. La déroute, elle se vit, elle se colle à la route, même un bref instant. Passage par Saint Paul. Ses jardins sa cour. Déboucher dans la rue Saint
Antoine.





秋寒や


プレロチ匂う


サンポール






Fraîcheur d’automne


L’odeur du poulet roti


A Saint-Paul


(17/09/2008)


Il est temps de rentrer. Que mange-t-on ce soir? "sanma!"






*****





9















Heure - 時間

France - フランス
Japon - 日本