Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 13:52

Bien que n'étant pas un grand lecteur de manga (BD japonaises), je recommande quelques séries vraiment très intéressantes, riches d'enseignements sur la vie japonaise moderne: Sazae san et Peesuke. Elles ont en commun d'être parues sous forme de feuilleton dans des quotidiens de l'archipel (à l'instar d'un Garfield américain ou d'une Mafalda argentine) avant d'être réunies en recueil.

 

I- サザエさん: Sazae san de Machiko HASEGAWA


 

Biographie:

Machiko Hasegawa, née à Saga le 30/01/1920 et disparue le 27/05/1992, est connue pour avoir dessiné la série Sazae San dans le journal Asahi Shimbun entre 1949 et 1974. Ses oeuvres ont ensuite été publiées dans la maison d'édition de sa soeur.

Histoire:

Machiko Hasegawa relate les préoccupations d'une famille japonaise traditionnelle de la période de l'après guerre ( les difficultés suite au rationnement dans le n°1...) jusqu'aux années 70 (la récession, la montée du yen, des taxes sur le tabac). Trois générations vivent sous le même toit: les parents et leurs trois enfants, le gendre de leur fille ainée et le petit fils.

Il se dégage une certaine fraicheur de cette série à succès, adapté en série animée télévisée (et toujours diffusée sur les chaînes nippones).

Un élément amusant dans cette série est le nom de chacun des membres de cette famille, toujours en rapport avec la mer. Par exemple:

- Sazae, la fille ainée: Turbo;

- Wakame, la cadette: algues (de la soupe miso);

- Katsuo, le frêre:bonite séchée (utilisée dans les okonomiyaki);

- Tarao, le fils de Sazae, appelé Tara, qui signifie morue.


Volumes: 68

Quelques liens:

wikipédia FR: ici & , et quelques site en français ici, & .

              

II- ペエスケ: Peesuke de Shunji SONOYAMA

  

 

 

Biographie:

 

Shunji Sonoyama, né le 23/04/1935 à Matsué, effectue des études de commerce à la célèbre université de Waseda . Il publie ses premières oeuvres pendant sa scolarité ( "ganbare gonbei").

 

Peesuke, son oeuvre la plus connue, apparaît pour la première fois le 4/01/1979 sous forme de feuilleton dans l'édition du soir d'Asahi shimbun . A partir de 1983, le chien Gatapishi fait son entrée.. 

 

Il disparaît le 20/01/1993.

 

Histoire:

 

Shunji Sonoyama raconte avec tendresse la vie de Peesuke, sarariman (salarié) ordinaire: le quotidien dans sa société, la venue d'un chien, la recherche d'un appartement, la rencontre de sa future femme, etc..

Volumes:

 

Numéro

Titre japonais

Traduction

1

こっちに向いてガタピシ

Viens ici Gatapishi

2

ガタピシ危機一髪

Gatapishi l'a échappé belle

3

ガタピシの子守うた

La berceuse de Gatapishi

4

ドキドキ恋のガタピシ

Gatapishi, un coeur amoureux

5

ガタチンプニン大騒動

La grande agitation gatachinpunin

6

ヘータッタッタハハア!!

hetatatahahaa 

7

ヒロミコンニチワニン

 hiromikonnichiwanin

8

バイバイガタピシ サヨナラ!

 bye bye Gatapishi, adieu
 

 

 

PS: quelqu'un connaitrait-il la traduction exacte des titres 5 à 7?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bédédazi 03/12/2006 07:41

Article intéressant et documenté.C'est dingue parce que je connais très peu Sazae-san ! Juste de nom pour le manga. Quant à la série animée qui dure depuis une quarantaine d'années (un record à ce qu'il paraît), j'ai dû voir les premiers épisodes (merci Internet !). C'est amusant mais je trouve que ça fait vieillot et je préfère le film sur les Yamada (fan, moi aussi !).Quant à Peesuke, tu as comblé une lacune, merci, parce que c'est bien de connaître "ses" classiques.

Christian 03/12/2006 13:16

Sazae san est bien connu des japonisants: de nombreux articles existent sur la toile à son sujet, certains bien plus documentés que le mien. Il n'existe pas d'oeuvres traduites en français (certains volumes l'ont été en anglais), d'où la difficulté d'en savoir plus tant que son niveau de japonais n'est pas suffisant. Il me semble aussi que le plaisir à découvrir cette oeuvre augmente avec sa progression linguistique et culturelle.Cette série garde une place particulière dans le coeur des japonais à l'instar de certaines oeuvres françaises que l'on pourrait citer (le petit nicolas, le petit prince, amélie poulain...).   ^o^Concernant peesuke, il me semble assez peu connu. A l'époque où j'ai écris ce texte, je n'avais pas trouvé d'informations complémentaires en français sur la toile. Je sais qu'une recherche google amènera sur un film d'animation "gatapishi monogatari" que je n'ai pas eu l'occasion de voir.

Alan King 11/10/2006 15:28

Je ne connais Sazae que de nom. J'essaierai peut-être de m'y pencher quand j'aurai un peu de temps. Je suppose que tu as vu Yamada, dans le genre peinture d'une famille japonaise standard.

Christian 13/10/2006 13:01

Oui, j'ai vu mes voisins les Yamada quand il était sorti (2 fois au ciné, plusieurs fois sur VHS: un vrai fan (rires)). Mais curieusement je n'avais pas fait le lien (judicieux) avec cet article: ce dessin animé serait une adaptation des aventures de la famille Yamada, dessinées également en format 4 cases par Hisaishi Ishii, dans l'édition du matin du Asahi Shimbun (sources wiki). Il doit exister une édition en volumes "manga", non? J'y ferais plus attention la prochaine fois que j'irais dans une librairie japonaise (là bas ou ici).En tout cas, je trouve ce genre de séries attachantes, mais aussi très intéressantes du point de vue de la connaissance de la société et de la langue japonaise.PS: en tout cas bravo pour ta future exposition de photos (pour tout lecteur, infos dans http://www.blogroyal.net/)

Heure - 時間

France - フランス
Japon - 日本